Sortir Ensemble et Se Respecter (SE&SR) : réponse positive à l’AAP Recherche en santé publique 2020 (IReSP / Inserm) pour la mise en place du programme en France

29/05/2021

Les violences dans les relations amoureuses représentent un véritable problème de santé publique. Les jeunes (adolescents et adultes émergents) sont particulièrement concernés par cette problématique puisque qu'environ un tiers d'entre eux a été victime et un tiers auteur d'un fait de violence au sein du couple (violence bidirectionnelle le plus souvent). Le fait d'être victime de violence durant l'enfance et/ou à l'adolescence est un facteur de risque important de revictimisation à l'âge adulte. Les conséquences des violences dans les relations amoureuses sont multiples à court et long termes : dégradation de l'estime de soi, troubles anxio-dépressifs, conduites addictives et suicidaires, répercussions dans les relations interpersonnelles ultérieures, etc.

Les politiques publiques insistent sur la nécessité de développer des programmes en promotion de la santé qui ont fait preuve de leur efficacité, c'est-à-dire des programmes probants. Les actions ponctuelles, non inscrites dans une continuité de projet ne sont pas très efficaces en termes de stratégie de « prévention santé ». Il existe très peu de programmes de prévention universelle des VRA probants. Seul le programme « Safe Date » (Foshee et al., 2005; Foshee et al., 1996) a montré une efficacité réelle en termes de prévention des comportements violents chez les jeunes. Ce programme a été adapté au contexte francophone suisse et s'intitule « Sortir Ensemble & Se Respecter » (de Puy et al., 2016; Minore & Hofner, 2013). Il s'adresse plus spécifiquement aux 13-18 ans, mais il est aussi efficace chez les jeunes adultes. Il est réalisé sur 9 séances d'1h15 et emploie des stratégies en éducation pour la santé, notamment par le développement des compétences psychosociales. Le développement et le renforcement des compétences psychosociales représentent un puissant levier en éducation pour la santé pour prévenir les comportements à risque et promouvoir la santé.

Après une réponse positive à l'appel à projet AAP Recherche en santé publique 2020 (IReSP / Inserm) pour le projet intitulé « Expérimentation d'un programme de prévention des violences dans les relations amoureuses « Sortir Ensemble & Se Respecter » chez des jeunes, nous mettrons en place ce programme en France à partir de janvier 2022 (en collaboration avec l'équipe suisse). Dans un premier temps, il s'agira de mener à bien l'étude de la faisabilité, de la transférabilité et de l'évaluation du programme SE&SR en France qui sera appliquée à un échantillon de jeunes Français de 14 à 25 ans en région Centre-Val de Loire (CVDL).

Le projet et sa mise en œuvre implique des équipes de recherche de l'Université de Tours (QualiPsy « Qualité de vie et santé psychologique » ; EES « Éducation, Éthique et Santé »), d'Angers (LPPL « Laboratoire de psychologie des pays de la Loire ») et la FRAPS / IREPS (Fédération Régionale des Acteurs en Promotion de la Santé - Instance Régionale d’Éducation et de Promotion de la Santé) : Mme Chloé Cherrier, Mme Charlotte Akhras-Pancaldi, M. Gildas Vieira, Mme Catherine Potard, M. Emmanuel Rusch et M. Robert Courtois.

https://www.sesr.ch/